La Pyramide du Louvre de Ieoh Ming Pei,1988

J’ai trouvé un site intéressant sur les grands travaux à Paris sous François Mitterand

pyramide du louvre

La pyramide du Louvre, perspective sur la cour Napoléon

La Pyramide du Louvre est une pyramide de verre et de métal, située au milieu de la cour Napoléon du Musée du Louvre à Paris. Elle constitue l’entrée du hall d’accueil du musée.

Commandée par le président de la République François Mitterrand en 1983, la pyramide a été conçue par l’architecte Ieoh Ming Peiet inaugurée en 1989.

Auteur de l’œuvre

Architecte américain d’origine chinoise né le 26 avril 1917. Il a eu pour maître Walter Gropius, il fait partie de la seconde génération d’architectes modernes. Ses réalisations sont caractérisées par la recherche d’une certaine pureté des formes alliée à une efficacité fonctionnelle, inscrites dans le mouvement du style international.Il utilise des matériaux froids tels que la pierre, le béton, le verre et l’acier.Il a réalisé un très grand nombre de projets dans le monde entier dont une quarantaine de gratte-ciel.

En 1983, il reçoit le prix Prix Pritzker (sorte de prix Nobel pour les architectes).

Dimensions

20,6 m de hauteur sur une base carrée de 35 mètres de côté.

 Description

Au premier plan, on voit sur cette photographie la pyramide de Pei.
Pyramide régulière à base carrée (côté de largeur 35,42 m) et de hauteur 21,64 m. C’est un diamant pour le Louvre ! La structure est métallique c’est un réseau complexe qui assure la stabilité de la Pyramide avant la mise en place des panneaux de verres.

La réalisation de ce réseau était le défi, il devait être extrêmement solide et léger. Ce système comprend 128 poutres maintenues par 16 fins câbles d’acier. C’était un chantier colossal avec une première maquette grandeur nature sur le site même constituée de poteaux et de câbles. Il a fallu creuser mais avec la Seine proche ce n’était pas simple, il a fallu trouver et faire faire sur mesure un verre solide, léger et transparent. La pyramide est composée de 603 losanges et 70 triangles en verre. Les proportions de la Pyramide sont très proches de celles de la grande Pyramide de Gizeh.

Au second plan, on aperçoit un monument ancien imposant et massif, composé d’arcades, de poutres ,beaucoup d’ouvertures. Il y a également des statues qui ornent la façade.Il s’agit du palais de Louvre.

Cette œuvre moderne est implantée dans la cour Napoléon,lieu jusque là d’architecture plus ancienne en matériaux traditionnels.

Les matériaux qui composent les deux constructions sont apparents et différents. On perçoit de nombreux contrastes: léger et lourd, le léger et solide, transparent et opaque. Cet ajout fonctionnel sur un site plus ancien porte le nom d’extension ou de greffe en architecture.

 La relation entre la pyramide et les bâtiments autour

Pyramide du Louvre Aile de Richelieu
Verre/fer Pierre
Transparent Opaque
Triangulaire Rectangulaire
Importance de la hauteur Importance de la largeur
Forme épurée et lisse Sculpture en détail dans la pierre
Moderne Ancien
Reflets Terne

 Elle permet par les matériaux employés d’éclairer d’une lumière naturelle la salle d’accueil située au sous sol.

On peut penser que la référence aux pyramides égyptiennes, auxquelles renvoie cette pyramide de verre, est à associer à la proximité de l’obélisque la place de la Concorde et au nom de la cour dans laquelle elle se trouve: la cour Napoléon( cf. campagne d’Egypte).

Pourquoi cette œuvre a-t-elle été réalisée ?

L’idée de pyramide date du début du XIX ème siècle à cette époque on souhaitait faire à cet endroit un monument commémoratif de la Révolution de 1789 ainsi qu’un monument national de reconnaissance à l’Empereur Napoléon.

Ce bâtiment malgré sa transparence apparente laisse libre cours à l’imaginaire (mystère, reflet avec le soleil…).

Il est possible de faire des liens avec les pyramides égyptiennes, de part la forme choisie. Toutefois la fonction n’est pas la même, il s’agit ici de faire en sorte que cette pyramide soit l’entrée principale du musée du Louvre.

 Réception de l’œuvre

 Sa réception par le public fut très mitigée et partagée du fait d’une impression de rupture.
Nombreux sont ceux qui trouvent que cet édifice futuriste que certains qualifient de « passe-partout» est hors du contexte classique du Louvre et que le contraste est trop violent. Autre argument contre l’édifice: la pyramide empêche de voir le bâtiment d’origine dans sa totalité à partir de la Cour Napoléon ou depuis l’Arc de triomphe du Carrousel.

Tout aussi nombreux sont ceux qui apprécient la juxtaposition contrastée des styles architecturaux, la fusion du classique avec le contemporain.
Le projet consistait en un aménagement de la cour Napoléon du Louvre et des sous sols, notamment l’implantation d’un forum commerçant et muséal. Cet espace était jadis très bâti et non dégagé comme de nos jours. Des fouilles archéologiques ont dévoilé les plans de nombreuses maisons et mis à jour des objets nous renseignant sur la vie des parisiens depuis l’antiquité jusqu’au XVIII eme siècle.

 Est-ce la seule pyramide au Louvre ?

 Il y a 4 autres pyramides au Louvre :

  • La Pyramide inversée, située sous le Carrousel du Louvre, composée de 84 losanges et 28 triangles.
  • Les 3 mini-pyramides entourant la pyramide principale bordée de bassins d’eau triangulaires, composées de 24 losanges et 16 triangles.

 Anecdotes et mythes

Lors du concours, l’architecte aurait créé une véritable stupéfaction en sortant une petite pyramide de sa poche et en la posant sur la maquette du musée du Louvre.

 Il est régulièrement prétendu que le Le nombre de vitres est de 666 …un chiffre que certains trouvent maléfique car dans la Bible, ce chiffre serait celui du diable !!!
La légende des 666 vitres prend sa source dans les années 1980, quand la brochure officielle publiée durant la construction cite effectivement ce chiffre (deux fois, bien que des pages précédentes indiquent également 673). Le chiffre 666 est alors repris par des journaux divers. Toutefois, la direction du Musée du Louvre affirme que la pyramide complète compte un total de 673 plaques vitrées.

Le mythe refait surface en 2003, quand Dan Brown l’évoque dans son livre à succès, Da Vinci Code. Un des protagonistes, grand spécialiste en symbolique, dit que « cette pyramide, à la demande explicite du Président Mitterrand, a été construite avec exactement 666 plaques de verre – une requête bizarre qui a toujours été un sujet brûlant parmi les mordus de conspiration qui déclarent que 666 était le chiffre de Satan » (chapitre 4).

Un seul décompte des éléments vitrés ( tiré par les cheveux ! ) permettrait d’arriver à ce chiffre :

Pyramide + Porte + Pyramide Inversée – 3 mini-pyramides

= (603+70) + 1 + (84+28) – 3(24+16)

=673 + 1 + 112 – 120

= 666 !

 Questions possibles :

Qui est Richelieu ?
Pouvez-vous citer d’autres exemples de pyramides dans le monde ?
En mathématiques, qu’est-ce qu’une pyramide ?
Quelle était dans l’histoire la fonction d’une pyramide ?

16 réponses à La Pyramide du Louvre de Ieoh Ming Pei,1988

  1. Louise dit :

    J aimerai savoir pourquoi une pyramide ? Merci

    • Melle Carlier dit :

      Bonjour Louise, avec mes plus grandes excuses pour cette non réponse…J’ai repris l’administration du site très récemment. Pour te répondre, d’après un article du Monde paru en 2006, voici ce que je peux te dire:"Pourquoi une pyramide ? C’est la forme qui occupe le moindre volume, celle qui, pour un promeneur en surface, est la plus mobile. Celle-ci a les mêmes proportions que la plus grande des pyramides de Gizeh, en plus petit (21,6 mètres de haut et 35 mètres de côté)."
      A bientôt pour d’autres questions….

  2. Super KRVN dit :

    Merci !

  3. Horizon dit :

    Bonjour ! J’aurais aimé avoir des précisions sur l’interprétation possible que l’on peut faire de cette pyramide. J’ai du mal à trouver des éléments concrets. Auriez-vous des pistes ?
    Merci !

    • Melle Carlier dit :

      Alors, ce que je peux répondre à cela ( et je n’invente rien, bien sûr!) est que la forme même de la pyramide symbolise le dynamisme, c’est donc la forme qui précisément incarnait probablement le mieux un projet de renouveau culturel puisqu’il s’agissait de dynamiser et développer le centre culturel de Paris.Par ailleurs, cette forme "pyramide" fait référence au passé prestigieux des Pyramides d’Egypte…cette forme de prestige s’imposait donc doublement! Il parait que celle du Louvre aurait des proportions similaires à celle de Gizeh. Toutefois sa transparence permettait de ne pas occulter le passé (=l’histoire, le patrimoine historique) en laissant visible le bâtiment bien plus ancien.Quant au choix des matériaux et de la technique utilisée, il s’agit d’une prouesse qui ajoute quelque chose de fort au coeur du Louvre, on dit qu’il s’agit du "Diamant du Louvre"…cela est assez explicite… Fragile et dur à la fois, ce hall d’entrée du Musée symbolise par dessus tout la puissance de Paris.Voilà ce que je peux ajouter en espérant t’avoir donné les pistes que tu cherchais. Si ce n’est pas le cas, il est encore temps de m’écrire. Si c’est le cas, je veux bien le savoir aussi! Je suis certaine que cela pourra aider d’autres élèves…je le souhaite vivement. Bonne chance à tous!

      • Horizon dit :

        Merci beaucoup ! J’avais un peu de mal avec cette partie de l’étude. Effectivement, la Pyramide du Louvre a les mêmes proportions que la Pyramide de Khéops, en 6,5 fois plus petit je crois…
        Encore une fois merci pour cette réponse rapide, elle va me permettre d’approfondir mon interprétation.
        Bonne soirée !

      • Horizon dit :

        Je m’excuse pour ce commentaire, je viens de me rendre compte d’une expression que j’ai du mal à comprendre, que voulez-vous dire par "la forme même de la pyramide symbolise le dynamisme" ?

      • Melle Carlier dit :

        Bonjour, je veux dire que la forme "pyramide"("la forme même de la pyramide"= "au départ, la forme de pyramide"), est une forme qui évoque, symbolise quelque chose de dynamique puisqu’elle est large à la base puis s’affine en se dirigeant vers le haut (ou vers le ciel si tu préfères). Donc, déjà, par sa forme, la pyramide est ascendante (elle monte) et de ce fait , symboliquement c’est quelque chose qui va vers le haut donc "qui va vers une évolution",vers l’avant, vers du positif, dynamique!..Un peu comme une flèche qui va vers le haut…dans l’idée, le symbole…Are you ok? Merci pour tes commentaires et je suis ravie que cela puisse t’aider. Bonne chance!

  4. Seka dit :

    il voulait peut être dire que la pyramide symbolise le dynamisme culturel et touristique en France.

  5. COMBLEZ dit :

    que dois je mettre dans la partie conclusion ?
    merci d’avance.

    • Melle Carlier dit :

      Bonjour Blandine, la conclusion n’est pas une partie à part entière mais plutôt une manière simple et intéressante de clôturer ton exposé.Il est question de faire un résumé de l’oeuvre en une phrase, en donnant la démarche de l’artiste ( c’est à dire, ce qu’il a voulu dire, exprimer, transmettre comme message). Ensuite, il est possible de donner son avis , voire se positionner par rapport à cette oeuvre ( en argumentant c’est mieux) Par Ex: "Pour conclure, à travers cette oeuvre l’artiste signifie que…", "Finalement, cette oeuvre montre/permet de comprendre que …", "Pour terminer , je dirai que l’artiste dénonce/critique/exprime/révèle…tel(le) ou te(le) chose/sentiment/situation"…Voilà, j’espère que ce commentaire t’éclaire sur la conclusion. Bonne chance à toi, n’hésite à me dire si cela t’a aidé. Je me permets de préciser que ceci est MA vision de la conclusion…d’autres professeurs attendent peut-être autre chose mais en 3ème, cela me semble déjà bien.A bientôt!!

  6. Lumiére dit :

    Bonjour,
    Actuellement en classe de 3eme, je passe bientôt mon épreuve d’histoire des arts et j’ai choisis le sujet de la Pyramide du Louvre, je chercherais plusieurs éléments afin de dénoncer plusieurs liens entre la pyramide du Louvre et la pyramide de Gizeh autres que la taille et la forme si possible. Merci.

    • Melle Carlier dit :

      Bonjour Nourlina, il me semble avoir déjà répondu à cette question…Il n’est pas nécessaire de chercher plus d’informations qu’il n’en existe concernant ce rapport Louvre/ Gizeh. C’est essentiellement, la forme, les proportions, le lien avec le passé prestigieux, les mathématiques et la technique mis à l’honneur, peut-être? Voici une analyse pointue avec des informations du point de vue numérologique et autre…Cela te convient-il? Merci de ta réponse et mille excuses pour la mienne si tardive…

  7. ketur dit :

    Bonjour j’aimerai savoir le lien entre la vie de l’artiste et son oeuvre ??

    • Melle Carlier dit :

      Bonjour Ketur,
      alors voici une question qui m’échappe un peu…Tout d’abord le contexte est important, me semble-t-il: il s’agit d’une commande faite par le Président Mittérand, donc ce n’est pas l’artiste lui même qui a décidé de créer ce bâtiment sans raisons..Pei répond à une demande précise, avec des contraintes précises..Pourquoi a-t-il proposé ce type d’architecture? D’abord car ce style très épuré est le sien, ainsi que le choix des matériaux froids utilisés. C’est un défi que l’artiste a relevé car les contraintes étaient nombreuses, voici ce qu’il dit à ce sujet:"« Le Louvre est le genre de défi que l’on ne relève qu’une fois dans sa vie. »"…J’espère t’avoir aidé un peu…Mais je ne vois pas ce qu’on peut ajouter de plus…Merci de m’informer si tu trouves autre chose..A bientôt, bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s